lundi 1 septembre 2014

Maddox Brothers (Jamie McGuire)

Book 1 : Beautiful Oblivion



Fiercely independent Camille "Cami" Camlin gladly moved on from her childhood before it was over. She has held down a job since before she could drive, and moved into her own apartment after her freshman year of college. Now tending bar at The Red Door, Cami doesn’t have time for much else besides work and classes, until a trip to see her boyfriend is cancelled, leaving her with a first weekend off in almost a year.

Trenton Maddox was the king of Eastern State University, dating co-eds before he even graduated high school. His friends wanted to be him, and women wanted to tame him, but after a tragic accident turned his world upside down, Trenton leaves campus to come to grips with the crushing guilt.

Eighteen months later, Trenton is living at home with his widower father, and works full-time at a local tattoo parlor to help with the bills. Just when he thinks his life is returning to normal, he notices Cami sitting alone at a table at The Red.

As the baby sister of four rowdy brothers, Cami believes she’ll have no problem keeping her new friendship with Trenton Maddox strictly platonic. But when a Maddox boy falls in love, he loves forever—even if she is the only reason their already broken family could fall apart.

Imaginez mon impatience lorsque j’ai vu que Jamie McGuire sortait un nouveau livre avec le même univers que Beautiful Disaster ! Il me fallait Beautiful Oblivion ! Il a pourtant patienté un sacré moment dans ma PAL par rapport à ce que j’avais prévu à la base… il faut dire aussi que je voulais attendre le moment propice pour m’y plonger et ne pas me ruer dessus !

Ici, c’est l’histoire de Cami et Trenton, que nous suivons. Trenton est le plus jeune frère aîné de Travis, si ma mémoire est bonne, et comme son frère, il est beau, paraît ne se soucier que de ses propres règles, même s’il a vécu un évènement quelques mois auparavant qui l’a profondément marqué. Et voici qu’il remarque que Cami est seule à sa table dans le bar où elle travaille, un soir… Cami, quant à elle, est serveuse au Red pour pouvoir payer sa colocation avec Raegan, loin de sa famille qu’elle ne peut plus supporter pour des raisons pour le moins… légitimes. Quand Trenton s’invite à sa table, Cami est persuadée qu’elle pourra assurer et le garder suffisamment à distance, parce qu’elle sait comment il est et ne veut pas entrer dans son jeu. Sauf qu’on parle d’un Maddox… et que leur histoire ne s’arrêtera pas à une amitié en tout bien tout honneur.

En relisant le résumé anglais, surtout la fin, cela me ramène à ma profonde interrogation quant à la fin du livre… je sais, il est étrange que je parle dès le début de la fin, seulement, que voulez-vous, vous savez bien que je fais mes chroniques au feeling !
C’est le seul élément qui m’a échappé, dans l’histoire. J’ai compris la majeure partie des trucs, sauf qu’il y a un point, concernant TJ, qui me fait encore me poser des questions. Si quelqu’un a lu ce bouquin et a compris la fin, que cette personne n’hésite pas à me laisser un commentaire pour m’expliquer !

Bref, en dehors de ceci, j’ai plongé dans l’histoire de Cami et Trenton avec grand plaisir même si je possédais quelques appréhensions. Après Travis et Abby, comment allais-je apprécier cette autre romance ? En même temps, retrouver la plume et les personnages de Jamie McGuire a été quelque chose de très chouette !

J’ai trouvé Cami et Trenton touchants, tous les deux. Même si là, j’aurais secoué Cami avec un certain entrain (il me semble que certains possédaient la même envie concernant Abby), je l’ai trouvée pleine de détermination, avec un caractère de mouise, et surtout… pleine de répartie ! Ah, que ses échanges avec Trenton m'ont plu ! Trenton, quant à lui, en tant que Maddox… on craque, il est vraiment mignon ! Bon, un peu… impulsif, comme garçon, mais je l’ai beaucoup aimé. Moins que… *non, non, Cha, arrête de faire des comparaisons, ça suffit !*
Leur couple a été long à se former, même si au final, on est bien content de les trouver ensemble.

En fait, à écrire cette chronique, c’est étrange. J’ai beaucoup d’affection pour cet univers et toutes les histoires qui en découlent, mais en même temps, je me rends compte que c’est une romance qui, même si elle est belle et que je l’ai bien aimée, ce n’était pas le bouquin de l’année. Non, franchement ! J’ai énormément apprécié les deux personnages, de retrouver en coup de vent Travis et Abby, mais… je ne me suis pas autant investie que j’aurais pu. Pourquoi ?

Peut-être que cela vient du fait que même si l’histoire est loin d’être creuse (ce n’est pas juste l’histoire d’un gars et d’une fille qui tombent amoureux), j’ai eu l’impression que Jamie McGuire n’allait pas au bout des choses. Il y a quelque chose que j’aurais aimé savoir, parce qu’il n’y a pas que la romance dans l’histoire, et dont je n’ai pas eu la réponse. C’est dommage ! Et peut-être que c’était parfois un peu cliché, sur ce point. Peut-être. Pour moi, ça m’apparaît désormais un peu too much, même si j’étais réellement prise dans l’histoire du début à la fin.

Oui, parce que c’est toujours la même magie qui s’opère, chez Jamie McGuire. On ouvre le livre, et on a vraiment du mal à s’en décrocher jusqu’à connaître le fin mot de toute cette histoire. Ses romans sont vraiment addictifs et elle sait nous faire développer une profonde affection pour ses personnages. C’est le cas, j’aime beaucoup Trenton et Cami, et leur histoire aussi… diantre, cette chronique n’a ni queue ni tête. Ce que j’essaie de dire depuis le début, je crois, c’est que même si cette histoire m’a vraiment plu, je m’attendais encore à tellement mieux. J’avais tellement été transportée avec Beautiful Disaster que j’en attendais peut-être autant avec celui-ci, alors que c’est différent et que ça reste une belle histoire d’amour.

Jamie McGuire a su implanter des éléments importants qui font que la romance n’est pas le seul sujet du livre : la violence à la maison, le babysitting (je vous assure que ça, c’était tellement chou !), la complexité d’avoir à tenir plusieurs boulots, la maîtrise de soi… mine de rien, notre auteure sait étoffer ses histoires et ses personnages. C’est quelque chose que j’apprécie beaucoup, chez elle, et c’est pour ça aussi que je parlais d’une histoire qui n’est pas creuse.

Que vous dire de la plume ? Elle est simple, colle parfaitement pour ce genre d’histoires, j’aime bien la manière qu’à J. McGuire de rapporter les évènements et les sentiments de ses personnages. Voir l’histoire à travers les yeux de Cami a été sympathique !

Bref, je crois que je vais m’arrêter ici, ne sachant plus tellement que dire (ça n’a pas changé du début et je m’en veux presque parce que c’est une belle histoire) ! Je vous conseille quand même Beautiful Oblivion, si vous voulez retrouver cet environnement si particulier que certains connaissent, si vous voulez découvrir un nouveau Maddox qui vous fera certainement craquer, et si tout simplement, vous voulez lire une belle romance qui vous emportera !
Ce sera un 17/20 pour moi et je dis quand même… vivement le prochain tome ! ;)


Book 2 : Beautiful Redemption 



If A Maddox boy falls in love, he loves forever. But what if he didn't love you, first?

No-nonsense Liis Lindy is an agent of the FBI. Deciding she is married only to her job, she breaks off her engagement and transfers from Chicago to the field office in San Diego. She loves her desk. She is committed to her laptop. She dreams of promotions and shaking hands with the director after cracking an impossible case.

Special Agent in Charge Thomas Maddox is arrogant, unforgiving, and ruthless. He is tasked with putting away some of the world’s toughest criminals, and he is one of the best the Bureau has to offer. Though, as many lives as he’s saved, there is one that is beyond his reach. Younger brother Travis is faced with prison time for his involvement in a basement fire that killed dozens of college students, and the media want a conviction. Travis’s only savior is his unusual tie to the mob. In a deal that will spare his brother, Thomas has agreed to recruit Travis into the FBI.

Liis is stubborn, defiant, and yet somehow softens Thomas’s rough edges, making her the perfect agent to accompany him to the ceremony. Posing as a couple, they must travel to Travis & Abby’s beach vow renewal and give him the news, but when the pretending ends, she finds herself wondering if they were pretending at all.

C’est ce qui s’appelle un pâté de résumé, et vous m’excuserez, je ne le traduis pas. Je suis en vacances, je suis une vraie panosse (aka serpillère en français) !

Le deuxième tome de la saga Maddox Brothers nous permet de plonger dans l’histoire de Thomas, que nous avions aperçu dans Beautiful Oblivion (c’est là que j’ai compris, en fait !). L’histoire de Thomas et de Liis, plus précisément, puisque c’est Liis qui narre les faits. Ils sont tous deux agents du FBI, et Liis vient juste d’arrive à San Diego pour sa nouvelle affectation. Histoire de se sortir de la tête son ex, elle va se laisser aller pour une nuit… et coucher avec un inconnu qui la chamboulera bien plus qu’on ne le croit. Quelle ne sera pas sa surprise quand elle arrivera au boulot le lendemain… et qu’elle constatera que son inconnu n’est autre que Thomas Maddox, son boss. C’est ainsi que tout va commencer…

Vous pensez bien que je vous donne les détails du tout début. Juste assez de croustillant pour vous donner envie de voir la suite qui m’a tellement plus plu que le premier tome ! Franchement, après la scène un peu olé-olé du départ (trop de détails, désolée) j’ai plongé dans l’histoire et j’ai tout de suite accroché. J’avais quelques réticences quand même puisque le tome 1 m’avait refroidie, mais j’ai toujours eu une fascination pour tout ce qui est services secrets et militaires. Donc là, franchement, j’étais servie !

D’autant plus que Liis est une femme déterminée, mariée à son job et qui ne coule pas dans le sentimentalisme. Sa rencontre avec Thomas va totalement chambouler ses certitudes, et va risquer de la faire voler en éclats. Elle va d’ailleurs avoir énormément de mal à se stabiliser et à savoir ce qu’elle veut, ce qui ne rend les choses que plus compliquées. Ça nous donne envie de la taper ou de la secouer, de fait ! Malgré tout ceci, elle reste un personnage qu’on apprécie fortement parce qu’on parvient à la comprendre.
Quant à Thomas, aaaah. Ahaa, même. J’avoue que j’ai bien craqué pour lui. Il est buté, fait passer son job avant tout, et il est prêt à se sacrifier pour ceux qu’il aime, surtout pour ses frères. Bref, un grand dur qui casse sa sensibilité et j’ai grave fondu, là ! Ouais, les frères Maddox sont les meilleurs.

La relation qui va s’instaurer entre Liis et Thomas est pleine de malentendus, de vérités crachées à la figure, d’hésitations, de peur, de… de tout un maelström de trucs qui rendent leur histoire addictive et difficile. Dès le départ, il y a quelque chose de plus entre eux, et la collision entre les deux caractères butés est excellente.

En même temps, si l’histoire d’amour est quand même l’aspect principal, il y a aussi le côté FBI qui est richement développé, sans compter les suites de Beautiful Disaster et Walking Disaster. Parce que c’est là qu’on voit que Jamie McGuire a su voir plus loin que son simple dyptique : ce qui se produit dans ces tomes a des conséquences sur les autres frères et dans d’autres domaines. C’est vraiment bien pensé et là, on sent le travail de l’auteure sur l’intrigue et sur le contexte. Je suis carrément fan ! (même si parfois je me suis perdue dans les explications)

Si au début du roman on a l’impression que tout va très vite, ça ralentit par la suite. Exactement comme une collision, en fait. D’abord il y a le choc violent et rapide, ensuite il faut réaliser et réagir. Ce qui ajoute à la tension du livre, d’autant que notre auteure a déjà fait ses preuves dans ce domaine ! Je précise aussi qu’au début, j’ai bien cru que ça allait tourner au roman érotique, et puis non ! J’ai retrouvé ce qui m’avait tant plu chez cette auteure : des scènes fortes sans forcément parfois tourner à l’érotisme, avec une ou deux scènes plus osées qui sont largement satisfaisantes (enfin, je suppose, vu que je les survole).

Je me dois de préciser aussi que les personnages secondaires sont très bien développés aussi, au point qu’ils ont à leur tour réussit à me souffler et à me surprendre ! Avouons aussi que revoir Abby et Travis a juste été un pur plaisir ! De même que Cami et Trenton, même si c’était moindre.

Quant à la plume, toujours aussi agréable sans être fantastiquement exceptionnelle. Je me laisse toujours emporter et je reste ébahie devant la tension qu’elle arrive à maintenir. Les dialogues sont aussi très francs et addictifs, comme d’habitude !

En conclusion, c’est une nouvelle réussite pour ce roman de Jamie McGuire ! J’ai franchement apprécié, découvrant l’histoire de Liis et Thomas qui change des autres, sans pour autant que l’on perde ce qui fait la saveur des romans de cette auteure : de l’addictivité, une tension qui monte toujours plus, une romance qui vous embarque avec des personnages aux caractères forts qui vous donneront envie parfois de les secouer comme des pruniers pour les faire réagir… vous trouverez aussi un univers bien développé : les évènements des tomes précédents (Beautiful Disaster et Walking Disaster + Maddox Brothers 1) ont des conséquences sur les personnages dans cet opus. Je ne doute pas qu’on en entendra encore parler dans le suivant, j’ai hâte, d’ailleurs !
Bref, j’ai craqué pour Thomas et sa romance avec Liis, peu évidente, je pense que d’autres feront comme moi, avec joie ! Ce sera donc un 18/20 pour moi !



Book 3 : Beautiful Sacrifice



Falyn Fairchild can walk away from anything. Having already left her car, her education, and even her parents, the daughter of the next governor of Colorado is back in her hometown, broke and waiting tables for the Bucksaw Café. After every shift, Falyn adds to her shoebox of cash, hoping to one day save enough to buy her a plane ticket to the only place she can find forgiveness: Eakins, Illinois. The moment Taylor Maddox is seated in Falyn’s section at the Bucksaw, she knows he’s trouble. Taylor is charming, breaks promises, and gorgeous even when covered in filth—making him everything Falyn believes a hotshot firefighter to be. Falyn isn’t interested in becoming another statistic, and for a Maddox boy, a disinterested girl is the ultimate challenge. Once Falyn learns where Taylor calls home, everything changes. In the end, Maddox persistence is met with Falyn’s talent for leaving, and for the first time, Taylor may be the one to get burned.

Il est temps pour moi de vous rédiger ma chronique, pendant que j’ai un peu de temps ! (disons plutôt que je le prends, le temps, aha !)

Le troisième tome des Maddox Brothers nous emporte auprès de Falyn et Taylor, l’un des deux jumeaux de la fratrie. Falyn est une jeune femme de 24 ans qui travaille en tant que serveuse au Bucksaw, entourée d’amis qui sont devenus sa véritable famille. Elle mène une petite vie tranquille, économisant dès qu’elle le peut pour se rendre à Eakins un jour… la raison est secrète et douloureuse. Le jour où Taylor fait irruption avec son équipe dans le café, elle devine que son monde vient de changer. Mais elle ne veut pas faire partie de ces filles qui craquent pour des saisonniers, aussi beaux soient-ils, et elle va résister. Elle a bien réussi à fuir ses parents, à faire de sa vie ce qu’elle en désirait. Pourquoi en serait-il autrement avec Taylor ? Sauf qu’on parle d’un Maddox… qui n’a pas du tout l’intention de la lâcher après le défi qu’elle vient de lui lancer. Imaginent-ils seulement jusqu’où tout ceci va les mener ?

Je vous le dis tout de suite, j’ai été complètement subjuguée par cette histoire ! J’ai toujours un peu d’appréhension en me plongeant dans une nouvelle histoire de Jamie McGuire. Depuis que j’ai moyennement apprécié Beautiful Oblivion, je me méfie sans trop le faire exprès. Beautiful Redemption m’avait réconciliée et Beautiful Sacrifice m’a carrément conquise !

Dès le départ, j’ai su que Falyn allait me plaire. Sa répartie, sa manière de vouloir aller de l’avant, sa détermination… tout en elle me plaisait bien, jusqu’à ce qu’elle rencontre Taylor, et alors là, j’ai su que c’était foutu, leur relation allait me tenir en haleine jusqu’au bout. Pourquoi ? Parce que Falyn n’épargne rien à Taylor : le début de leur relation est vraiment fait du « fuis-moi je te suis ». Elle ne veut pas de lui, et lui va décider qu’il l’aurait. Et ça va devenir tellement plus…

Falyn est non seulement un personnage déjà charismatique, mais son histoire m’a beaucoup touchée. Ce qu’elle a vécu, sa manière de penser… les sacrifices qu’elle fait, tout en elle m’a beaucoup parlé. Il lui est aussi arrivé de me gonfler, parce que j’en avais assez de tourner autour du pot, et en même temps, je ne pouvais que comprendre sans la blâmer. Je ne suis pas sûre que j’aurais agi autrement à sa place, bien au contraire. Elle a une grandeur d’âme qui la pousse aussi à tomber dans le piège de se mépriser et… comment ne pas être touché ?

Taylor, lui, franchement, il est comme les autres Maddox. Je crois que depuis Travis, c’est celui que je préfère : tête brûlée (quel jeu de mots, pour un sapeur pompier AHA), blagueur mais tellement tellement, tellement mignon et attentionné avec Falyn ! Oh purée, ses mots m’ont fait trembler, m’ont fait mal… j’étais tellement à fond ! Bon, il est vrai que quand il fait des âneries, il fait pas semblant. Au début du bouquin ? C’est l’archétype du coureur de jupons que vous auriez bien envie de claquer et d’embrasser à cause de sa belle gueule. Maddox !

Au niveau de l’intrigue, je crois que c’est la première fois que je trouve un thème aussi difficile dans les romans de Jamie McGuire. Du moins, la gravité qui en ressort m’a vraiment percutée et j’ai sincèrement apprécié qu’on parle de tout ça. Je ne vous dirai pas de quoi il s’agit, mais la notion de sacrifice est tournée et retournée, et c’est beau. Douloureux, mais beau. Je pense que beaucoup de femmes se laisseront émouvoir par tout ceci.

Contrairement au schéma classique des autres Maddox, la fille n’essaie pas de partir pendant un moment pour qu’ils se retrouvent mieux après. Non, là, c’était différent et largement appréciable : j’ai été tenue en haleine jusqu’au bout, parce que rien n’était joué ! Autant Falyn que Taylor se mettent les deux au bord du gouffre. Et pourtant, ils continuent, parce qu’ils savent que quelque part… ça marchera. Même si en surface, c’est dur.

Au niveau de la plume de Jamie McGuire, comme d’habitude, je l’apprécie beaucoup. Si au départ, j’ai encore eu du mal à me lancer et à retrouver une certaine fluidité, j’avoue que j’ai vite dépassé ce stade. Les répliques, les descriptions… tout m’a charmée. Il n’y avait pas trop de scènes olé-olé mais l’histoire m’a prise aux tripes ! Elle est pleine de lumière, tant celle qui brûle que celle qui réconforte. C’est un regard d’amour et de tolérance, que ça nous apprend. Awh, sous le charme, je suis, vraiment, de cette histoire compliquée (à peine !) !

En conclusion, ce sera presque un coup de cœur pour moi. Taylor et Falyn représentent vraiment un couple qui aura traversé des épreuves difficiles mais humaines et très réalistes. Leurs sacrifices, leur amour, leurs répliques… tout ce qu’ils peuvent partager, tant en bien qu’en mal m’a transpercée et il m’a fallu une bonne heure pour faire redescendre toutes les émotions que le roman avait suscitées en moi, à la fin de la lecture. Je vous le conseille sincèrement, et j’espère que la traduction française ne tardera pas trop !
Ce sera un 19/20 pour moi !
 

Book 4 : Beautiful Burn



Fresh out of college, Ellison Edson has fallen through the cracks of rock bottom. While staying in her family’s vacation home in Colorado, her behavior has finally gained the attention of her parents—but not in the way she hoped. Cut off from the millions she’s always taken for granted, and left alone to fend for herself, Ellie spirals further out of control, making a mistake she can’t take back. Like his twin brother Taylor, Tyler Maddox is a member of the Alpine Hotshots, fighting wildland fires on the frontline. As arrogant as he is charming, Tyler’s nomadic lifestyle makes it easy to contain his relationships to one night. When he meets Ellie at a local party during off-season, her extreme personality and dismissive attitude fascinates him at first, but as his feelings deepen, Tyler realizes that the crippling inner demons of the woman he loves might be the strongest enemy any Maddox has ever faced.

Tadam ! Pour une fois, je n’attends pas plusieurs jours pour vous taper mon avis sur ma lecture. J’ai un peu de temps, de la motivation, alors parlons de ce quatrième opus qui m’a encore tenue en haleine !

Beautiful Burn se consacre à Tyler et Ellison. Tyler est le deuxième jumeau, et il officie dans les Alpine Hotshots tout comme son frère (comprendre des pompiers de l’extrême, si vous préférez). Coureur de jupons, il ressemble à toute la clique Maddox, jusqu’au jour où il rencontre Ellie… une jeune femme issue d’une famille de millionnaires, déjà lasse de la vie, et enchaînant les comportements à risques. Ellison ne va pourtant pas continuer longtemps sur le même mode, puisque ses parents décident de lui couper les vivres et de la forcer à trouver un travail. Mais Ellie se découvre une grave dépendance à l’alcool… et Tyler qui n’est pas loin, refusant de se laisser rejeter. Ont-ils seulement un avenir ?

J’avoue qu’encore une fois, Jamie McGuire m’a totalement subjuguée avec ses personnages atypiques. Ce n’est pas une nouveauté : j’aime les frères Maddox, même si j’ai moins accroché avec Trenton. Tyler n’a pas failli non plus, je suis sous son charme ! Mais surtout, ce que j’apprécie dans ces romances, c’est la dynamique des relations que cette auteure nous présente, avec une psychologie particulière pour chacun.

Oui, parce que si Tyler est un pur Maddox, il reste un personnage unique qu’on aime suivre et découvrir. Il n’est pas Taylor, ni Travis (Traviiiiis !), ni aucun autre. J’ai vraiment apprécié son caractère fort, qui ne se décourage pas, et qui sait ce qu’il veut dès le début. Je trouve qu’il possède une douceur particulière, qui est très touchante, en fait.
Quant à Ellie, encore une fois, j’admire sa psychologie. Je n’ai pas toujours été d’accord (loin de là) avec ses choix, mais quand on découvre sa volonté de faire mieux, ses faiblesses, ce qui fait sa force aussi… on la trouve très proche de nous, très humaine. Son envie d’indépendance, qu’elle va essayer de conquérir comme elle le peut, m’a vraiment frappée, et tout ce qu’elle a emmagasiné depuis des années ressort. Elle n’a pas vécu une vie facile malgré son cocon en or, et la voir évoluer a été un véritable plaisir.

Découvrir ou retrouver d’autres personnages dans ce roman a aussi été un gros plus. Encore une fois, Jamie McGuire nous permet de retrouver Abby et Travis, ainsi que toute la fratrie avec les compagnes que nous connaissons déjà. Ça fait chaud au cœur de les recroiser avec d’autres yeux ! Puis, les nouveaux m’ont beaucoup plu, notamment Wick ou Jojo, ou les membres de l’équipe de Tyler. D’autres personnages, en revanche, m’ont refroidie, comme Sterling, Paige et même la famille d’Ellie en général. Sa sœur m’a agacée, même si elle pleine d’amour. Bref, tout un ensemble qui ne nous laisse pas indifférent !

Je sais que pour le moment, je vous décris tout ceci comme un paysage presque idyllique. Ce n’est pourtant pas du tout le cas : entre les problèmes d’Ellie, ceux de sa famille pas très fonctionnelle, et l’application que met la jeune femme à repousser Tyler et tous ceux à qui elle pourrait faire du mal, le bouquin a une ambiance parfois difficile. C’est un peu sombre, sauf qu’on voit toujours la lumière et on est subjugué. On ressent ce qui danse entre Tyler et Ellie, et on s’accroche à ça. Pour autant, les souffrances ne sont pas épargnées et c’est un véritable chemin de conversion qui est entamé. C’est superbe et compliqué.

L’intrigue est donc très bien dosée, tout est posé et je pense que notre auteure commence à très bien savoir manier les fils de ses histoires pour nous empêcher de les lâcher. Il ne faut jamais essayer de vous coucher tôt si vous avez l’histoire d’un Maddox entre les mains, c’est un conseil. En dehors de ça – de l’addiction habituelle, je veux dire –, on sent que Jamie McGuire s’est renseignée sur le sujet des pompiers, et qu’elle a vraiment essayé de se mettre dans la tête d’Ellie. C’est pour ça que je suis admirative de sa psychologie, c’est vraiment détaillé et juste.

Concernant la plume, je suis toujours aussi fan. C’est direct, fluide, les émotions sont vives et nous embarquent, bref, dès les premières lignes, généralement je suis sous le charme. La narration est affirmée, il n’y a pas de temps morts, et les réflexions sont aussi tranchantes que belles et douloureuses. Un vrai plus ! Et puis les répliques qui vous font fondre, sérieusement…

Comme d’habitude, vous savez que les scènes plus intimes me dérangent. Je trouve que ça va encore, et même si j’ai été gênée par les premières (puisque Tyler et Ellie se rencontrent dans une soirée bien arrosée aux mœurs pas très… sages), elles deviennent très belles par la suite (pour ce que j’en ai lu, évidemment). Là aussi, il faut concéder le talent de notre auteur à manier la plume pour faire monter la température.

Au niveau des valeurs, bien évidemment, c’est l’amour qui triomphe de tout. L’insouciance et la volonté de Tyler sont très touchantes : il sait qu’Ellie est la femme de sa vie, et même s’il va vivre un enfer, il ne décroche pas. Il y croit et il persévère. C’est beau, comme message, parce qu’on ne verse pas dans le malsain. La notion de dépendance et de liberté est importante aussi : Ellie apprend à subvenir à ses propres besoins, et elle comprend ce qui lui faisait défaut au départ. J’aime beaucoup aussi l’idée du pardon, du pardon à soi et aux autres, qui émerge surtout vers la fin, ainsi que celle que tout le monde peut devenir meilleur s’il s’en donne les moyens… en demandant de l’aide. Je pourrais tirer encore d’autres très beaux messages de cette histoire, parce que tout au long de la lecture, on peut trouver des points qui nous font réfléchir en positif.

En conclusion, Beautiful Burn est une très belle histoire, douloureuse mais addictive, pleine de lumière dans une obscurité qui colle à la peau d’Ellie. Cette jeune femme rencontre Tyler dans un moment sombre de sa vie, et va tout faire pour le rejeter parce qu’elle a elle-même du mal à s’accepter. Son chemin sera long, mais l’amour triomphe de tout… Les valeurs qui émergent sont très belles, le contexte est encore fascinant et bien renseigné, la psychologie des personnages admirable et contribue à nous tenir en haleine. Bref, encore une excellente découverte, une superbe romance qui m’aura bien touchée !
Ce sera donc un 18/20 pour moi et je vous le conseille, as usually !

4 commentaires:

  1. bonjour il sort quand le livre avec Thomas? merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir ! Aucune idée, je ne suis pas les sorties françaises... mais sachant que Beautiful Oblivion vient de sortir, je pense que Beautiful Redemption paraîtra d'ici quelques mois chez J'ai Lu ! ;)

      Supprimer
  2. Bonsoir

    Je viens de finir beautiful oblivion et comme toi je reste un peu sur ma fin.
    Je dois commencer par avouer que je n'ai pas lu la 2ème partie de ta critique, sur Beautiful Redemption de peur d'être influencée lorsque je le lirai.

    Concernant Beautiful Oblivion, je trouve effectivement que tout n'est pas fini, notamment l'histoire familiale de Cami? Qu'arrive-t-il à son père, comment sa mère finit-elle par réagir vis-à-vis de celui-ci. Ses frères finissent-ils par tout savoir et quel parti prennent-ils? C'est dommage tout cet aspect reste en suspens mais je pense aussi que l'auteure réservent ces réponses en vue d'un tome concernant Travis.

    Concernant TJ étant donné que j'ai enchaîné les beautiful tout était encore très frais dans ma tête et j'ai malheureusement compris très rapidement qui était réellement le personnage, ce qui a donné une résonance assez étrange à l'histoire. Personnellement j'ai trouvé ce parti pris presque glauque et vraiment dommage car c'est un perso

    RépondreSupprimer
  3. Oups mon doit a glissé le commentaire précédent est incomplet.
    Je disais donc que TJ est un personnage que j'avais apprécié lorsqu'on le croisait dans les tomes précédents et j'étais déçue que son personnage prenne cette tournure.
    Concernant le couple Trenton/Cami j'ai beaucoup aimé Cami, un peu plus affirmée comme personnage, moins innocente. Mais une grosse impression de déjà vu m'a empêché de savourer complètement leur histoire. Quelques clichés auraient pu être évités.
    Néanmoins le livre se lit vite, les personnages sont bien construits et les clins d'oeil aux ouvrages précédents sont toujours appréciable

    RépondreSupprimer